la fosse aux crapauds Index du Forum
la fosse aux crapauds Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Le Feu de Camps des Odes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la fosse aux crapauds Index du Forum -> La fosse publique -> L'écrit du Crapaud
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jendorline
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2012
Messages: 108
Localisation: Dans le Marais

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 15:35 (2012)    Sujet du message: Le Feu de Camps des Odes Répondre en citant

Onirique


Aux astres gris qui nous entourent parfois, une pensée.
A ceux d'ailleurs qui cherchent du doigt, une pensée.
Aux autres encore qui n'ont rien dit, une pensée.
Et à ce monde aussi qui est parti, une pensée.

Brève, noire et rose, vagabonde, figée sur son tableau. Une pensée furtive, juste pour rien, juste pour elle... Sa trace chemine, du salon au couloir, du couloir à la chambre vers son lit trop petit. La toile d'araignée s'étire un peu avec sa perle de jour, devant la fenêtre, qui scintille. Un tour de magie plus tard, la toile se découvre une lumière, quelques couleurs dans la pénombre, un doux parfum de vide qui oscille. La petite commode rosée, démontre sa sculpture, ses reliefs... Et la pensée s'active. Elle fouille du regard, tourne et se retourne. S’enivre un peu de tout ce qui tombe dans son champ. La maraude, dirait-on, cherche son ouverture, à trier les quelques encablures qui les séparent, en choisir une, la jauger, soupeser, la ressentir avant d'entrer. Et quand son choix s'arrête, la tête baissée, elle s'immisce et se love au creux des rêves... 
 
A la faveur de la nuit qui s'avance, une pensée s'en est allée à sa rencontre avec le monde. Dans la petite chambre de fille, elle s'est posée une seconde, pour respirer un peu le parfum de l'aurore quand il est l'heure. Ce moment qui nous raconte, qu'en un lieu trop loin, le rêve a su trouver les doses pour effacer quelques frontières, pour délivrer son doux message d'une pensée pour elle... 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 15:35 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jendorline
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2012
Messages: 108
Localisation: Dans le Marais

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 16:01 (2012)    Sujet du message: Nos mains dans le Monde Répondre en citant

A l’abri derrière la vitre je regarde, impuissant, tourner le monde.
J’entends encore ces voix qui m’engagent à fuir, tourner ma ronde.
Ces mains qui me traversent sans prendre un peu de temps.
Le temps d’une caresse qui ouvre tous les carcans…

A l’abri derrière la vitre je regarde, tomber, la pluie sur les rivages.
Je vois grossir le lit de ces cours d’eau, grandir tous les mirages.
Un désert de foules qui se mélangent, une masse organique.
Qui fait vrombir la grande machine, huiler la mécanique.

Si je tombe à la renverse, 
Que mon fil te transperce
Si je fais brûler ma fable,
Pardonner l’impardonnable,
Reviendras-tu ?
Resteras-tu ?
A courir sur nos berges sèches
Comme nous le faisions ?

Nos mains dans le monde…

A l’abri derrière la vitre je regarde, impuissant, brûler la feuille.
J’entends encore le crépitement terrible du fond de l’œil.
La berge sèche est désertée, quelques grimoires abandonnés.
Sortilège et passe d’armes à l’enjeu oublié.

A l’abri derrière la vitre je regarde, l’empreinte qui s’efface.
Mes routes qui se détournent, mon sang qui se glace.
Une autre chance à voir, un peu mon territoire.
Quand la légende fait place à nos moments de gloire.

Si je tombe à la renverse, 
Que mon fil te transperce
Si je fais brûler ma fable,
Pardonner l’impardonnable,
Reviendras-tu ?
Resteras-tu ?
A courir sur nos berges sèches
Comme nous le faisions ?

Nos mains dans le monde…


Revenir en haut
jendorline
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2012
Messages: 108
Localisation: Dans le Marais

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 14:30 (2012)    Sujet du message: Le Feu de Camps des Odes Répondre en citant

L'onde, qui transporte l'idée un peu folle de t'avoir dans mes poches, qui découle le manque impossible de te savoir si proche, à des années lumières de mon étoile... Cette onde-là qui se rapproche de mes poussières... Qui emmène nos univers, partagés entre feux et rivières... Dans ma boîte à coulisse, quand arrive le moment de s'ouvrir sur un coin de rue, une marelle... Petite main câline, ma parcelle... La cascade des minutes qui s'égrènent sans ton voile, ta crécelle...

L'onde sans pouvoir, un peu folle qui me fait courir pieds nus, qui me fait tourner en rond dans ma boîte rectangle... Ma rivière et mon ode, chute d'eau parabole. Ma toile d'araignée, mon aubade... 

A toi ma fille, tous mes clowns en parade...


Revenir en haut
Nick
LFC

Hors ligne

Inscrit le: 21 Fév 2012
Messages: 7
Localisation: Val d'Oise

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 17:47 (2012)    Sujet du message: Le Feu de Camps des Odes Répondre en citant

Okay  QUE C'est beau

Revenir en haut
Skype
jendorline
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2012
Messages: 108
Localisation: Dans le Marais

MessagePosté le: Sam 25 Fév - 10:19 (2012)    Sujet du message: Le Feu de Camps des Odes Répondre en citant

Petite dédicace un dimanche
_______________


Elle est belle ma princesse,
Qui descend les marches dans son costume de fille,

Elle est belle ma princesse,
A tourner l'accroche-coeur dans le sens des aiguilles

Elle est belle ma princesse,
Sur la toile univers, dans l'infini fébrile

Elle est belle ma princesse,
Même si je sais aussi, qu'elle est ma fille...

Elle est belle ma princesse...


Revenir en haut
jendorline
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2012
Messages: 108
Localisation: Dans le Marais

MessagePosté le: Sam 25 Fév - 10:20 (2012)    Sujet du message: Le Feu de Camps des Odes Répondre en citant

L’acrostiche

L’aube se révèle aux yeux du monde comme un départ,
Etirée dans le temps, chatoyante, éthérée, ocre jaune.
Chassant la pénombre persistante de cette nuit passée,
Où se démêlent les ondes, les pensées uniques, oniriques
Noyant parfois les étals débordants de manuels à lire

Dans son voyage discret, il fait sa route, son chemin..

Homme de compagnie des autres, l’épée au fourreau
Ou, peut-être, est-elle sortie pointer quelque cœur
Nouvelles sensations pour défendre l’idée, le labeur,
Nages en eaux troubles, d’une nasse bien trop pleine,
Entendre ce partage, comme un feu consumé..
Utile à qui et pourquoi, semer la terreur et l’enfer, 
Rois, princes et paysans, vivant d’une même manière..
    
Pointer l’épée en direction du cœur, atteindre sa surface, sans la percer,
Garder un œil sur lui qui se fait peur…

Tenir sa main sur le pommeau, ne pas trembler pour s’en servir,
Garder fermé son poing en haut…


Partir, sourire aux commissures…


Revenir en haut
jendorline
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2012
Messages: 108
Localisation: Dans le Marais

MessagePosté le: Lun 27 Fév - 01:17 (2012)    Sujet du message: Le Feu de Camps des Odes Répondre en citant

 L'amour à la gauloise


A l'aube, quand le coq dort encore
On entend parfois, dans le village,
Imperceptible lumière sonore
Le pas de la belle, son sillage..

Le guerrier endormi, attend la douce envie
A la garde du glaive d'y poser autre chose
Le guerrier endormi, à chercher à la nuit
Un détour de vanille et de pots aux roses

Le sillage gaulois, hydromel en ceinture
Fait tourner les coeurs sans coup férir...
Mais la belle gauloise, endormie à son tour,

N'attend rien, 

Elle dort, 

elle...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:31 (2018)    Sujet du message: Le Feu de Camps des Odes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la fosse aux crapauds Index du Forum -> La fosse publique -> L'écrit du Crapaud Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com