la fosse aux crapauds Index du Forum
la fosse aux crapauds Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chantier en Cours

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la fosse aux crapauds Index du Forum -> La fosse publique -> L'écrit du Crapaud
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
jendorline
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2012
Messages: 108
Localisation: Dans le Marais

MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 14:05 (2012)    Sujet du message: Chantier en Cours Répondre en citant


Le petit matin. 
La brume qui s'élève. 
Tapis de coton au dessus de la vase. 
Le marécage s'éveille. 
Encore un matin qui annonce timide, une journée de plus à vivre. Une légère brise caresse les bancs de roseaux des bordures, la bataille du jour et de la nuit était bientôt terminée et l'heure du petit déjeuner approchait. 
Le Troubadour, préparait quelques missives, plusieurs chefs d'alliance avaient envoyé un émissaire. 
La "capitale de la diplomatie" commençait à prendre forme... 
Néanmoins, il n'était pas dupe, il allait falloir rester sur ses gardes, l'avenir n'était pas si tranquille...


Janus : Troubadour !
Jendorline : Et bien ! En voilà des manières ! On ne frappe pas avant d'entrer ?
Janus : Oups ! Mais... Tu n'as pas de porte ! Frapper aux rideaux... c'est pas très "bruyant" !
Jendorline : Soit ! Maintenant que tu es là... Que se passe-t'il ?
Janus : La journée d'hier. Une déclaration de guerre des Powned aux N.W.O ! Durant une heure la nouvelle a fait grand bruit.
Jendorline : Si tôt ? Quelle drôle d'idée ! En quoi cela nous concerne ?
Janus : Et bien... Il se trouve qu'un démenti a été donné par les chefs respectifs ! Il n'y a donc pas la guerre. Du moins, pas encore.
Jendorline : Et donc ? Tu viens m'avertir que la guerre est déclarée pour me dire qu'au final c'est faux ? Donc rien n'a changé ?
Janus : Pas tout à fait. Comme tu le sais, pour notre ravitaillement, nous empruntons le pont de pierres.
Jendorline : Oui ?  Quel rapport ?
Janus : Cette "fausse" déclaration de guerre a mobilisé certains chevaliers. L'un d'eux a pris position sur le pont avec une petite escouade.
Jendorline : Sur le pont ? C'est quoi se délire ?
Janus : Il jure de ne laisser passer personne ni dans un sens ni dans l'autre... a moins qu'un chevalier ne soit assez courageux pour le battre !
Jendorline : C'est encore une de tes blagues à deux pièces d'or ?
Janus : Ben.. Non.. Le chevalier... Là-bas... Sur le pont !
Jendorline : Et pendant que tu y es, dis-moi qu'il se fait appeler Lancelot !
Janus : Vous le connaissez ?
Jendorline : Mais bougre d'imbécile, il s'agit d'un épisode de la légende du Roi Arthur !!
Janus : Ah ? Mais j'en sais rien moi ! Y a juste un certain Lancelot qui est là, sur le pont et qui attend un "courageux chevalier" !
Jendorline : Je rêve... C'est certainement ça... Janus n'est pas là... Je rêve...
Janus : Ben si, je suis là !
Jendorline : Bon... Je crois que là, une action s'impose ! Va chercher les chevaliers de La Fosse !





Janus disparût. Le Troubadour était las. Pas de batailles, de guerres, pas de problèmes relationnels, rien ! Le monde semblait s'être englué dans une torpeur, douce et suave... Il ne fallait pas se laisser aller à ce rythme-là. Agir ! Réagir ! La Fosse en mouvement pour un combat épique, comme tous les crapauds dignes de ce nom le réclamaient ! La Horde entra en rang appelé "bordelrange", la spécialité de La Fosse il paraît ! 
 
 
Jendorline : Mes fiers guerriers ! Je suis heureux de vous trouver là, piaffant l'impatience de goûter enfin le fer et le sang !
Nick : Hein ? De quoi tu cause ? Janus nous a dis que tu voulais déjeuner avec nous !!
Jendorline : Janus !!
Nick : ah oui mais il avait à faire qu'il a dit..
Jendorline : A faire... Mais... Vous n'êtes que quatre ? Où sont les autres ?
Nick : Arkham n'était pas dans sa chambre, V-boss est à la chasse, Le-monstre dort encore et matrix... Il est pas arrivé jusqu'ici, il s'est endormi dans le couloir...
Jendorline : Les fiers chevaliers !! On n'est loin de la légende !!
Nick : de quoi tu parles ?
Jendorline : Je me comprends... Bon, ce matin nous devons nettoyer le pont de pierre.
pappy : Hey tu nous prends pour qui ? On n'est pas là pour faire ton ménage !!
Jendorline : ......
Zografia : A mon avis c'était pas ça l'idée..
pappy : ah bien sûr ! Toi Zo tu as tout compris !!
Nick : Disons que ce serait étonnant que le Troubadour nous appelle pour ça..
Rooney : Oui je pense aussi !
pappy ah ? tu penses toi ?
Rooney : Commence pas !
Zografia : Vous êtes bien énervés de bon matin !
Nick : Ben moi avant le petit dej'...
pappy : Pareil ! Je suis bon à rien sans mon de l'aube !
Rooney : De l'aube ? Il est dix heures là !
Jendorline : Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, j'attends. Pourquoi c'est toujours du grand n'importe quoi quand vous êtes ensembles ?
Nick : Oui c'est vrai quoi pourquoi ça part en vrille dès que vous êtes ensembles ?
pappy : Ah parce que toi t'es pas dans le coup peut-être ?
Nick : Ben j'attends aussi moi.
Zografia : Waw l'aut' ! Non mais regardez moi ça... Elle sort le premier V2 de la Fosse et ça y est !!
Nick : Non mais c'est n'importe quoi !! C'est pas moi qui décidé de l'ordre !!
pappy : Ben voyons ! Faciiiiile..
Jendorline : SSSTTTOOOOOOOOOOOOOOOOOOOPPPPPPPPPP !





Le cri du troubadour avait interrompu toute vie. Le Kiaï médiéval !! Aux abords de la Fosse, la Faune et la flore semblaient immobiles un instant. Attendant cette seconde où les choses pourraient reprendre leur cours... Les chevaliers étaient interdits, choqués, ils n'avaient jamais vu le Troubadour dans cet état. Matrix, entra dans la pièce en rampant. 


 
 
 
Matrix : J'ai entendu hurler ! J'ai fait aussi vite que j'ai.... (il s'endormit)Jendorline : (laissant le silence reprendre le pouvoir dans la pièce) Bien. On va peut-être pouvoir avancer ? Donc, ce matin, le pont de pierre qui nous permet le ravitaillement de la fosse, ce pont-là à été "capturé"  par Lancelot qui interdit toutes traversées. A moins qu'un courageux chevalier ne parvienne à le vaincre en combat loyal. Il me faut donc un volontaire pour cette mission.
Nick : Moi ! Moi ! Moi
pappy : Non moi ! Moi !
Matrix : Mrrrrrzzzzzzzz
Zografia : J'y vais ! Je prends !
Rooney : J'ai jamais fait moi ! Alleeeeezzzz !
Jendorline : On va tirer au sort. Et on ira le retrouver tous ensemble.




Ainsi fut fait. La petite escouade se dirigeait vers le pont de pierre. Il serait écrit que la Fosse ne serait pas coupée du monde. A peine arrivés, les chevaliers virent Lancelot. Il s'était planté au beau milieu du pont, fixant la troupe qui arrivait. Les chevaliers de la fosse s'immobilisèrent à quelques pas. Le premier d'entre eux s'avança. Lancelot referma son heaume, signifiant qu'il était prêt. 
 
 

Nick : Honnis soit qui mal y pense ! (elle chargea)



Rooney : Pour l'honneur batracien ! (il chargea)



V-Boss : Moi aussi, pareil ! (il chargea)



Zografia : A moi la gaule ! (elle chargea)



Matrix : A la tienne ! (il chargea)



pappy : Pfff j'suis trop vieux pour ces conneries ! (il chargea)



pappy : (dansant) Wéééé j'ai gagnééé ! J'ai gagnééééé ! (il s'enfuit dans le lointain dans une danse folle en hurlant "j'ai gagnééééé")




Le troubadour fit un pas en avant. Toisa le chevalier au sol... 5 de ses meilleurs chevaliers pansaient encore leurs plaies... Il avait devant lui un guerrier hors pair.  
 
 
Jendorline : Tu t'es bien battu. Mais pour quelles raisons voulais-tu bloquer ce pont ? Lancelot : J'ai entendu dire que la guerre était déclarée. Je passais par là... Je me suis dit que ce pont ferait l'affaire.
Jendorline : L'affaire ? Mais pour qui ? Nous ne sommes que la Fosse !! Centre de la diplomatie de ce monde !
Lancelot : Je hais la diplomatie ! Mais je constate que les diplomates savent aussi se battre. Je me retire.




pappy revenait, toujours dans une danse effrénée en hurlant "j'ai gagnééééé". Il chevauchait au grand galop, sauta par dessus le pont puis s'éloigna de nouveau en hurlant. 
 
 
Lancelot : Il est toujours comme ça ?Jendorline : Non. Là il est relativement posé. 
Lancelot : Ah ! Vous êtes de drôles de bougres !
Jendorline : Veux-tu nous rejoindre ? Il y a toujours de la place pour les valeureux.
Lancelot : Je reste un solitaire. Je ne m'attacherais à personne. Je reviendrais vous rendre visite. après la guerre...
Jendorline : La guerre ? Il s'agissait d'une fausse rumeur. De la politique de salle de garde. Une façon de voir ceux qui allaient "bouger".
Lancelot : Tout ça pour rien ?
Jendorline : J'en ai bien peur.


Lancelot s'était remis en selle. Il regarda les chevaliers de la fosse. Leur fit un geste du bouclier, referma son heaume et disparût. Le pont de pierre était "libéré". Les chevaliers, boitillants quelque peu, rentrèrent à la Fosse. Il était temps de se préparer. Il n'avait pas encore pris leur petit déjeuner. Au loin, le bruit sourd d'une cavalcade se rapprochait. pappy avait perdu le contrôle de sa monture, il était balancé dans tous les sens en hoquetant "j'ai.. ga.. gnénnééééé". Le jour était levé depuis longtemps. Il fallait encore préparer la venue des émissaires annoncés... Le calme était revenu et la Fosse pourrait continuer sa Légende...



Dernière édition par jendorline le Lun 27 Fév - 02:07 (2012); édité 22 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 23 Fév - 14:05 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
jendorline
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 20 Fév 2012
Messages: 108
Localisation: Dans le Marais

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 01:19 (2012)    Sujet du message: Chantier en Cours Répondre en citant

Quelque part dans le Nord Ouest. Une petite armée sur le chemin du retour. Une expédition "punitive" avait été ordonnée contre quelques barons dissidents du secteur. Les pertes avaient été lourdes, et le Roi Legat, rentrait, fatigué. La moitié de sa cavalerie ne rentrerait pas. La victoire, cette fois, avait un goût amer. 
 
Wokachub : Legat ! Je suis fier de ton travail
Saint-Sauveur : Legat ! Il est content Woka
Legat : Les pertes sont importantes
Wokachub : Il faudrait que tu puisse rejoindre le bastion. Tu serais protégé...
Saint-Sauveur : Faut que tu créé ton V2 dans le bastion
Legat : Avec quoi ? Mes caisses sont vides !
Wokachub : Qu'à cela ne tienne, nous allons prouver que nous sommes solidaires.
Saint-Sauveur : Je crois qu'il dit qu'il a une idée..
Wokachub : Dis ! t’as pas fini ton truc là ?
Saint-Sauveur : Il me demande si je continue à te traduire !
Wokachub :  (ferme les yeux). Traduire quoi ?  Tout le monde comprend très bien !!!!
Saint-Sauveur : (s’adressant à Legat) Tu comprends ce qu'il dit ?
Legat : Qui ça ? Pardon j'écoutais pas. Je pensais à mes caisses vides. Je ne sais pas comment régler ça.
Wokachub :  Ca va se régler rapidement.
Saint-Sauveur : Il va t'expliquer
Wokachub :  Arrêtes !! 
Saint-Sauveur : Mais c'est pour faciliter les choses !
Wokachub :  On dirait les dupont dans tintin là.. C'est chiant !
Saint-Sauveur : ........
Legat : A part demander un coup de main je ne vois pas trop comment je pourrais accélérer le mouvement


Rantanplan : Y a tintin ? Où ça ?

GoDofWaR24 : Il reste de la Bière ?
Feldtro : Oui attends je vais en chercher. Tout le monde en veut une ?


Wokachub : Bon, je vois ce que c’est… Je vous laisse, j'ai un empire à gérer
Saint-Sauveur : Il vient de vous dire qu’il faudra que vous vous débrouilliez pour la suite.
Wokachub : Laisse tomber… Moi je vais me coucher..
Saint-Sauveur : Ben… Il est 8h30 !!
Wokachub : Plus pour moi… Je viens de prendre 15h dans la figure
Saint-Sauveur : Bon, les gars, il a dit que chez lui il était 23h30. On verra demain
Legat : A oui mais non ! D’habitude on fait un tour de table pour les doléances !!
Saint-Sauveur : Un tour de table…  Les amis, Legat voudrait donc vous soumettre une doléance.
ST Glinglin : c’est con !! (Éclate de rire)
Saint-Sauveur : Pourquoi dis-tu ça ?
ST Glinglin : Pour la blague… C’est Con doléance… (se tasse devant le regard sombre de Saint-sauveur)
Saint-Sauveur : ……. J’en arrive à comprendre Wako parfois…
Legat : Oui mais bon je fais vite !
Saint-Sauveur : Parles !
Legat : Alors voilà, comme vous le savez, la région est pas mal « vivante ». Nous devons nous préparer. C’est pourquoi je propose de nous booster mutuellement. Je souhaite sortir mon V2 au plus vite et si on pouvait organiser un « Push ally » ce serait Top. On ferait ça pour ceux qui sont à la bourre… Par exemple.


Saint-Sauveur : C’est bon ? tu as fini ?
Legat : Vous en pensez quoi ?
Rantanplan : Attends, je trouve pas tintin...
Saint-Sauveur : Bon C’est parti, tour de table pour répondre au Noble Legat. Je vous écoute….
 
La journée s’annonce belle.  Quelque part, dans le Nord Ouest, une alliance s’éveille…


Saint-Sauveur : En gros (je vais traduire) Le seigneur Legat demande à tous un petit coup de pouce. Que chacun d'entre nous lui envoie un peu de tout afin de lui permettre enfin de sortir un V2. En résumé, vous lui envoyez une heure de production complète ou plus pour ceux qui débordent..




Une alliance qui s'éveille... Déjà les aigle-voyageurs partaient aux quatre coins du monde afin de porter la demande du Seigneur Legat. Il ne restait plus qu'à attendre que les caisses s'emplissent à nouveau...


Legat : A charge de vengeance comme on dit !!
Saint-Sauveur : Revanche ! On dit à charge de revanche !

Legat : Du moment que mes caisses se remplissent, je dis tout comme tu veux moi !


Un peu plus loin, le bruit sourd d'une cavalcade se fit entendre. L'heure était venue, les armes feraient encore parler d'elles ce soir...








 
 
 
 


Dernière édition par jendorline le Ven 24 Fév - 17:38 (2012); édité 5 fois
Revenir en haut
legat
~WICKED~

Hors ligne

Inscrit le: 22 Fév 2012
Messages: 1

MessagePosté le: Lun 27 Fév - 01:57 (2012)    Sujet du message: Chantier en Cours Répondre en citant

Une alliance qui s'éveille... Déjà les aigle-voyageurs partaient aux quatre coins du monde afin de porter la demande du Seigneur Legat. Il ne restait plus qu'à attendre que les caisses s'emplissent à nouveau...

Legat : A charge de vengeance comme on dit !!
Saint-Sauveur : Revanche ! On dit à charge de revanche !

Legat : Du moment que mes caisses se remplissent, je dis tout comme tu veux moi !

Un peu plus loin, le bruit sourd d'une cavalcade se fit entendre. L'heure était venue, les armes feraient encore parler d'elles ce soir...



... La charge des assaillants etait rude, la nuits fut dure, craignant pour la vie de leurs enfants et de leurs femmes, les hommes postés sur les murailles défendirent corps et ames. Le lendemain matin, les corps des assaillants s'accumulent sur le sol.
La fin de journee etait calme, pas un bruit, les hommes courageux se reposèrent, dans une des tours de guet, un garde cria:



Le garde : Mon roi, un cavalier en approche !!

 
Le roi monta precipitament sur la muraille, observa au loin. Un cavalier seul arrivait, il n'était pas armé, il tenait dans sa main le fanion avec les armes de l'empire Wicked, le roi descendit pour acceuillir le cavalier, c'etait un éclaireur.



Legat : Que me vaut l'honneur de votre visite éclaireur du royaume ?
L'eclaireur : Bonjour roi du royaume de Trace, Une caravane composée de marchands se rapproche de votre villages afin de vous aider à construire votre nouveau village,
Legat : Tres bien, les aigles ont bien transmis le message, combien de jours de marche sont-ils de chez nous ? éclaireur. L'éclaireur : 1 jour de marche voir 2, ce retard est du à la presence de certains rois qui les accompagnent, leurs troupes sont lentes. Legat : Quoi ? tu me dis que des rois font partie de la caravane,
L'eclaireur: Oui

Le roi convoqua sont second afin de preparer à la hâte la réception des rois arrivant dans le village Capoue. Le jour suivant, 3 rois se présentent dans le village parmis eux, le grand roi St sauveur, la grande reine Cassandre et le roi fou chubi.

Legat : Bienvenu à vous noble roi,

St sauveur : merci de ton accueil roi Legat
Cassandre : apparemment votre nuit a bien été agitée ?
Legat : oui, mais le mur a tenu.
Chubi : ne t'inquiète pas, on vas tous les niquer (jendorline: car il es un peu tete brûlee, lol)
St sauveur : Nous t'apportons comme promis les ressources nécessaires pour la création de ton futur village dans le bastion Wicked, presque tous les rois du royaume mais quelques uns n'y sont pas, peut-être se sont-ils fait attaquer ou le messager n'est pas arrivé. (Jend : histoire de faire la reflexion) .

Legat : Merci, un émissaire leur sera transmis pour les reconnaissance de leur actes,
Chubi : reconstruit ton armes, on pourra les niquer (jendor : lol ).
Cass : développe toi au plus vite, tu pourras aider les autres rois quand ils auront besoin, ainsi ta dette sera remboursée
Legat : ok

Le jour suivant, les rois et reine regagnèrent leurs villages, Le roi Legat rassembla les consuls afin d'organiser et planifier le futur emplacement du villages.


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:49 (2018)    Sujet du message: Chantier en Cours

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    la fosse aux crapauds Index du Forum -> La fosse publique -> L'écrit du Crapaud Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com